Envoyer au diable, à tous les diables, aux cinq cents diables


Envoyer au diable, à tous les diables, aux cinq cents diables

Envoyer au diable, à tous les diables, aux cinq cents diables maudire, chasser avec impatience ou colère, envoyer promener.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • diable — [ djabl ] n. m. • diaule fin IXe; lat. ecclés. diabolus, gr. diabolos « qui désunit » I ♦ 1 ♦ Un, des diables. Démon, personnage représentant le mal, dans la tradition populaire chrétienne. Oreilles pointues, cornes, pieds fourchus, longue queue… …   Encyclopédie Universelle

  • DIABLE — s. m. Démon, esprit malin, mauvais ange. Diable d enfer. Être possédé du diable. Une tentation du diable. Chasser les diables. On prétendait qu il avait fait un pacte avec le diable. Invoquer les diables. La puissance du diable. Le diable ne lui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • diable — (dia bl ; en vers, diable est aujourd hui de deux syllabes ; il était jadis de trois) s. m.    Terme de théologie. 1°   Le principe du mal moral en général. Le diable tenta nos parents dans le paradis terrestre.    Ce nom est devenu celui des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DIABLE — n. m. Démon, esprit malin, mauvais ange. être possédé du diable. Une tentation du diable. Chasser les diables. On prétendait qu’il avait fait un pacte avec le diable. Avocat du diable. Voyez AVOCAT. Fig. et fam., Le diable n’y perd rien, se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • diable — DIABLE. substant. masc. Démon, Esprit malin, mauvais Ange. Diable d Enfer. Être possédé du Diable. Une tentation du Diable. Chasser les Diables. Invoquer les Diables. La puissance du Diable. f♛/b] Diable, dans tous les articles suivans et dans… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • faire — 1. faire [ fɛr ] v. tr. <conjug. : 60> • Xe; fazet 3e pers. subj. 842; lat. facere. REM. Les formes en fais (faisons, faisions, etc.) se prononcent [ fəz ] I ♦ Réaliser (un objet : qqch. ou qqn). 1 ♦ Réaliser hors de soi (une chose… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉPOPÉE — Poème épique.     Puisque épos signifiait discours chez les Grecs, un poème épique était donc un discours; et il était en vers, parce que ce n était pas encore la coutume de raconter en prose. Cela paraît bizarre, et n en est pas moins vrai. Un… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • de — 1. de [ də ] prép. • 842; lat. class. de qui s est substitué en bas lat. à l emploi du génitif ♦ Mot invariable qui sert à établir des rapports variés entre deux mots ou groupes de mots. REM. De s élide généralt en d devant une voyelle ou un h… …   Encyclopédie Universelle

  • — 1. de [ də ] prép. • 842; lat. class. de qui s est substitué en bas lat. à l emploi du génitif ♦ Mot invariable qui sert à établir des rapports variés entre deux mots ou groupes de mots. REM. De s élide généralt en d devant une voyelle ou un h… …   Encyclopédie Universelle

  • bas — 1. bas, basse [ ba, bas ] adj., n. m. et adv. • déb. XIIe; bas lat. bassus I ♦ Dans l espace 1 ♦ Qui a peu de hauteur. Maison basse. Mur bas. Salle basse. Un appartement bas de plafond. Table basse. Voiture très basse. ⇒ surbaissé. Loc. Être bas… …   Encyclopédie Universelle